Faire du sport pendant ses règles

S’il y a bien un moment où l’on ne se sent généralement pas vraiment d’attaque pour faire du sport, c’est bien celui des règles. Pourtant, c’est l’un des meilleurs moyens de calmer les douleurs inhérentes aux règles, également appelées « dysménorrhées ». Oxygéner son corps permet notamment de se relaxer et de calmer les contractions pelviennes. Voici, en quelques questions-réponses ce qu’il convient de savoir avant de partir courir durant ces jours un peu particuliers…

Est-ce que faire du sport pendant ses règles est contre-indiqué ? 

Non. En dépit des nombreux mots d’excuses donnés au prof de gym pour échapper aux séances de sport en raison d’une « indisposition », aucune raison médicale n’étaye cette idée reçue. Ceci étant dit, celles qui souffrent de douleurs abdominales violentes ne sont pas obligées de se lancer dans un match de squash ou de boxe. Mieux vaut privilégier la marche rapide, qui permet d’améliorer la circulation sanguine, ou la natation, qui détend les muscles en douceur.

Est-ce que la piscine pendant les règles favorise les infections vaginales ? 

Non, pas plus qu’à un autre moment. En revanche, impossible de porter une serviette, elle se gorgerait d’eau. Privilégier la coupe menstruelle ou cup, qui de par son effet ventouse ne permet ni aux liquides de sortir ni de rentrer. Par conséquent, aucune fuite n’est à craindre et l’eau chlorée de la piscine ne pourra pas non plus venir agresser votre flore intime. N’oubliez pas cependant, qu’il est recommandé de vider la Cup juste avant et juste après la séance de natation. Sachez par ailleurs que l’eau fraiche a tendance à ralentir le flux sanguin, donc en général, on est protégé des fuites !

woman swims using the breaststroke in indoor pool

D’une manière générale, quelle protection pour le sport ?

Ce que vous préférez ! Tampons, serviettes, coupe menstruelle, à chacune sa protection, en général et pour le sport en particulier. Parfois courir avec un tampon peut être un peu désagréable s’il est en place depuis un moment, donc là aussi, changez-le avant la séance. La cup est une protection idéale pour le sport et de nombreuses athlètes de haut niveau l’utilisent déjà, elle reste en place et permet donc de bouger facilement sans risque de fuite et sans même sentir qu’elle est là.

Est-ce vrai que les sportives de haut niveau n’ont en général plus leurs règles ?

Pour certaines, c’est en effet vrai. A très hautes doses, le sport peut avoir des conséquences sur le cycle menstruel. Le taux d’œstrogènes dans l’organisme étant directement lié au taux de masse graisseuse, si celle-ci diminue de manière très significative sous l’effet des dépenses énergétiques, le taux d’œstrogènes peut devenir particulièrement bas. Au point de provoquer des règles irrégulières, voire d’entraîner leur disparition. Cependant, pas de panique, il faut faire du sport de manière très intensive pour être concernée par ce problème.

Est-ce que faire du sport pendant les règles va intensifier le flux ? 

Vous êtes une sportive et vous voulez passer à la coupe menstruelle ou vous hésitez toujours ? Rendez-vous dans notre rubrique : « pourquoi choisir be’Cup ? ». Vous pouvez avoir en effet l’impression de perdre plus de sang lorsque vous faites du sport, mais c’est simplement parce que bouger peut accélérer la descente du sang. Autrement dit, la quantité de sang à évacuer, produite par votre endomètre, est la même que vous fassiez du sport ou non. En somme, vous activer pendant vos règles peut éventuellement réduire le nombre de jours où vous saignez. Mais d’une manière générale, du coup, prévoyez des protections plus absorbantes.

Vous êtes une sportive et vous voulez passer à la coupe menstruelle ou vous hésitez toujours ? Rendez-vous dans notre rubrique: Pourquoi choisir be’Cup?