cycle féminin et ovulation

Les règles douloureuses : comment les calmer ?

Si pour certaines femmes la période des règles n’est qu’un moment un peu déplaisant à passer, pour d’autres ces quelques jours par mois sont un véritable enfer : crampes, douleurs irradiant dans les reins, nausées, diarrhées, maux de tête, ou même vertiges et malaises… Une femme sur deux, notamment les jeunes filles, y serait sujette. Voici quelques conseils visant à amoindrir ces douleurs appelées « dysménorrhées ».

1 – En premier lieu, ne pas hésiter à en parler à son médecin, généraliste ou gynécologue. En effet, des douleurs très aigues peuvent être le signe de certains dysfonctionnements et notamment de la présence d’endométriose ou de fibrome. Vérifier par conséquent que tout va bien est un préalable indispensable.

2 – Marcher. Lorsque l’on a mal au ventre, on a plutôt tendance à préférer rester sous la couette en attendant que ça passe. Pourtant, le fait de marcher d’un bon pas ou de pratiquer un sport permet de ré-oxygéner l’organisme et par conséquent de diminuer le stress, lequel intensifie souvent les crampes. Surtout, marcher active la circulation dans le bas ventre et permet donc de réduire la douleur.

3 – Détendez-vous. Yoga, pleine conscience, méditation, sophrologie, bain tiède, etc. Le fait de se détendre est d’autant plus important lorsqu’on souffre du dos ou du ventre. Plus on se contracte, plus la douleur s’intensifie.

4 – Réchauffez-vous. La chaleur, par un effet vaso-dilatateur et anti-inflammatoire réduit la douleur. Plongez-vous dans un bain chaud ou appliquez une bouillotte sur les zones qui font mal, ventre ou reins.

5 – Surveillez votre alimentation. Ce que l’on mange peut avoir un impact sur la façon dont on ressent son cycle menstruel. Première chose à surveiller : la consommation de sucre qui entraine une surproduction d’insuline. Celle-ci cause la production de prostaglandines pro-inflammatoires (les principales responsables de nos tracas pendant les règles). Autre recommandation des nutritionnistes: consommer d’avantage de poissons gras (maquereau, saumon, etc) ainsi que tout autre aliment contenant des omega-3. On élimine aussi les viandes rouges et on évite de boire du café lorsque les douleurs sont présentes. Au lieu d’évacuer la fatigue et les tensions, le café augmente plutôt les douleurs en boostant notre capacité à stresser.

6 – Faites l’amour. Si votre compagnon et vous-même ne voyez pas d’inconvénient à avoir des rapports sexuels pendant les règles, sachez que le fait d’avoir un orgasme peut apaiser les douleurs, non seulement utérines mais aussi celles du dos ou du crâne, grâce à l’effet vaso-dilatateur entrainé par l’orgasme. Bien sûr, il ne faut pas oublier de se protéger d’autant plus pendant cette période plus à risques (sang).

7 – Essayez l’hypnose. En vous plaçant dans un état de conscience modifiée, l’hypnose permet de modifier la perception de la douleur. Celle-ci ne disparaitra pas mais vous pourrez la tolérer différemment..

Enfin en cas de règles très douloureuses et si toutes ces solutions ne calment pas les douleurs, il est important de consulter son gynécologue. En effet, il existe différentes méthodes de contraception : stérilet, pilules… qui peuvent aider en cas de règles douloureuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *